deutsch deutsch deutsch
   

 


Mesurages et relevés de construction

Vermessungsbild


Les membres de l’association Hobby-Ägyptologen e.V. ont tenté de rétablir les procédés de construction par des mesurages des constructions égyptiennes avec les relevés et dessins de construction correspondants et les ont archivés de façon compacte sous forme de volumes. Voici un petit extrait sur les travaux de mesurage effectués.


Funérailles Djoser pyramid

L’entrée du couloir de liaison menant au tombeau sous la pyramide de Djoser un des couloirs les plus étranges et secrets se trouvant sous cette pyramide a été dégagée en 1993. En 1997, l’association Hobby-Ägyptologen e.V. a mesuré ce couloir de liaison et établi un relevé de construction. Ce couloir relie la cour du sud au tombeau de Djoser d’une profondeur de 4,8 m et une coupe transversale de 2,9 m de large et 1,85 m de long en moyenne. Ce couloir taillé dans le rocher débouche avec de nombreux changements de direction sur le tombeau de Djoser sur le côté sudouest. La construction peu précise du couloir et les longues traces de burin laissent supposer que le couloir n’a pas été pas édifié durant l’Ancien Empire mais durant le Moyen Empire égyptien, voire même durant la Basse Époque. Il est difficile d’imaginer que ce couloir ait été construit par des pilleurs de tombeaux, car il s’avère beaucoup trop grand et dispendieux et ne correspond pas par sa forme angulaire à la forme arrondie habituelle des couloirs édifiés par les pilleurs de tombeaux, les constructeurs de ces couloirs n’ayant pas attaché d’importance à une forme précise et rectangulaire, étant trop pressés et avides d’or. D’autre part, il se peut que le déplacement des masses de pierres (1 400 m3) pour déblayer le tombeau s’effectuait par ce couloir. D’où l’hypothèse que ce couloir a bien pu être construit par des pilleurs de tombeaux. L’on peut d’ailleurs admettre que les constructeurs du couloir du sud ne savaient pas que le tombeau était disposé de façon excentrique. L’entrée du couloir sud a ainsi été construite au milieu du côté sud de la pyramide tout comme la 2nde entrée de la pyramide au côté nord qui fut également construite au milieu. Comme le montre le dessin, il y eût dans la partie arrière du couloir une correction menant à un changement de direction assez grand de telle sorte à pouvoir joindre le tombeau depuis le coin extérieur. Jusqu’à de nos jours, on ne sait toujours pas quelle était la fonction de ce couloir. Étaitce un couloir de culte ou devaitil s’y dérouler d’autres funérailles?

x x

D’autres questions se posent quant aux colonnes et piliers de ce couloir. Trois piliers et vingt colonnes, approximativement façonnés avec des instruments de pierre, ont été érigés à peu près au milieu du couloir à différents intervalles. À quelques exceptions près, ils comportent un abaque carré et un socle de même forme. Le fût de la plupart des supports est composé de plusieurs parties. La fente entre le plafond et l’abaque est remplie de mortier de chaux et des coins de bois enfoncés assurent la stabilité. Ces colonnes ont probablement été érigées lorsque furent remarquées les fissures – encore visibles aujourd’hui – au niveau du plafond du rocher, dues aux masses de pierres de la pyramide, situées audessus. Dans la partie arrière du couloir, à proximité du tombeau, s’élèvent deux colonnes dont la partie supérieure est pourvue de deux bacs. Remplis de graisse et d’huile, ces bacs contenaient une mèche servant de source lumineuse. D’après ce que nous savons, le placement d’une source lumineuse au niveau d’un fût de colonne à travers un bac rempli d’huile est quelque chose d’unique dans l’histoire de construction égyptienne. Une autre chose fut découverte dans le couloir sur une des colonnes du devant de l’entrée. Ici, un fût cannelé contient une cartouche portant le nom d’un pharaon qui n’est hélas plus lisible. À l’endroit où le couloir sud débouche sur le tombeau, le tombeau dégagé donne un aperçu exceptionnel de l’histoire de construction de la pyramide Djoser. Le sol du tombeau est recouvert de blocs de pierre et de poutres enterrant le sarcophage de granite du pharaon Djoser. Ces poutres et blocs de pierre qui servaient à recouvrir voire à murer le tombeau sont en partie encore visibles dans le mastaba muré. Sur le mur nord du tombeau l’on peut clairement voir comment la tombe nord, taillée en diagonale dans le rocher, haute de 18 m et en grande partie encore murée, débouche sur le fosse. Dans la partie du bas du murage (à 25 m) l’on peut voire comment l’ouverture du couloir nord de la pyramide débouche sur le tombeau.

x x xx

Les pyramides des reines
auprès de la pyramide de Kheops

Sur le plateau est du complexe de tombeaux royaux, Kheops fit construire une propre nécropole pour les membres de sa famille. Ce district des pyramides des reines fut déblayé par le directeur des districts pyramidaux de l‘époque, le Dr Zahi Hawass qui fit restaurer les chambres de couloir et les chambres funéraires. En 1998, l’endroit dégagé des pyramides des reines et leurs alentours furent mesurés par l’association Galerie LAEMMER et documentés par des dessins de construction. Nous voudrions bien présenter une partie de ces dessins au public.

x x